You can use your smart phone to browse stories in the comfort of your hand. Simply browse this site on your smart phone.

    Using an RSS Reader you can access most recent stories and other feeds posted on this network.

    SNetwork Recent Stories

Final volume of landmark report explores health care, language, culture, food security in First Nations communities

by pmnationtalk on July 24, 2018101 Views

July 24, 2018 | The second volume of the National Report of the First Nations Regional Health Survey Phase 3, released today by the First Nations Information Governance Centre (FNIGC), provides unparalleled insight into a wide array of factors, from language and culture to health-care access and food security, that affect the health and well-being of First Nations people living on reserve and Northern communities across Canada.

This final volume, which marks the conclusion of a landmark five-year survey process conducted by FNIGC and its Regional Partners across the country, explores national RHS Phase 3 data related to health-care access, language, culture, nutrition, food security, physical activity, and personal and community wellness. Among the RHS Phase 3 Volume Two’s key findings are:

  • Most First Nations youth and adults have a strong sense of belonging and safety in their community. The majority of First Nations adults (80.6%) rated their sense of community belonging as somewhat or very strong, while 81.5% adults reported feeling reasonably or very safe in their community. More than three-quarters (76.6%) of First Nations youth reported a somewhat or very strong sense of belonging to their community, and 83.2% of youth felt very or reasonably safe in their community.
  • First Nations children have a strong connection to culture. More than one quarter (26.2%) of First Nations children report that they always or almost always participate in their community’s cultural events, and nearly half (45.2%) reported that they sometimes participated.
  • First Nations youth are experiencing significantly higher rates of bullying. More than 1 in 4 (27.9%) of First Nations youth had experienced bullying in the RHS Phase 3, compared to 1 in 10 (11.7%) in the RHS Phase 2 (2008-2010).
  • Access to primary health care remains an issue in First Nations communities. More than 1 in 5 (21.3%) First Nations adults reported not having a primary health-care provider, compared to 15.8% among the general population.
  • First Nations women (youth and adults) have significantly higher rates of suicidal thoughts and suicide attempts compared to First Nations men (youth and adults). Female adults reported higher percentages of lifetime suicidal thoughts (18.7%) compared with male adults (13.7%); and nearly twice as many female adults (14.3%) as male adults (8.2%) reported a suicide attempts in their lifetime. Female youth (aged 12-17) reported significantly higher percentages of lifetime suicidal thoughts (23.1%) compared with male youth (9.3%); and three times as many female youth reported suicide attempts in their lifetime (15.6%), compared with male youth (5.2%).
  • Food insecurity continues to be an alarming and urgent health issue in First Nations communities. While half (49.2%) of First Nations households were categorized as food secure, more than one-third (37.7%) of households were moderately food insecure, and more than 1 in 10 (13.1%) were severely food insecure. (This represents only a slight decrease from the RHS Phase 2, which showed that 45.7% of households were food secure, 38.3% were moderately food insecure, and 14.1% were severely food insecure).

“The results from the second volume of this essential First Nations-led report reveal some of the strengths, challenges, and resiliencies of our First Nations communities across the country, while also challenging a lot of common assumptions and misconceptions,” says Dr. Jonathan Dewar, Executive Director of FNIGC.

“It’s my hope that the information contained in the RHS Phase 3 report will serve to inform decision-making at all levels of government, as well as contribute to a richer body of knowledge about the ever-changing nature of life in First Nations communities, for researchers, policy makers, politicians, media, and the general public.”

The RHS was the first—and is still the only— national health survey created, conducted, and carried out by First Nations people for First Nations people.

Launched in 1997, the RHS is rooted in Traditional and Western understandings of health and well-being and gathers information in First Nations reserve and northern communities across Canada.

RHS Phase 3, the latest phase of the survey, began data collection in April 2015 and wrapped up 18 months later finishing with 23,764 surveys completed in 253 First Nations communities, or 78 percent of its target number—a highly successful response rate for a survey of this size and complexity.

The results of the second volume of the RHS Phase 3 are contained in the National Report of The First Nations Regional Health Survey Phase 3: Volume Two, which was released today during the Assembly of First Nations’ Annual General Assembly in Vancouver, British Columbia.

Copies of the 168-page report can be downloaded at fnigc.ca/rhs3report or by visiting FNIGC’s booth (#261) at the Circle of Trade at the Vancouver Convention Centre East, 999 Canada Place, as part of the AFN AGA.

FNIGC is an incorporated non-profit organization operating with a special mandate from the Assembly of First Nations Special Chiefs in Assembly (Resolution #48/2009). First Nations-led, FNIGC envisions that every First Nation will achieve data sovereignty in alignment with its distinct worldview.

– 30 –

For more information visit FNIGC.ca

Media contact: Brad Mackay, cell: 613-314-2575, bmackay@fnigc.ca


24 juillet 2018 | Le deuxième volume du Rapport national de la Phase 3 de l’Enquête régionale sur la santé des Premières Nations, publié aujourd’hui par le Centre de gouvernance de l’information des Premières Nations (CGIPN) offre un aperçu inégalé d’un large éventail de facteurs, allant de la langue et de la culture à l’accès aux soins de santé et à la sécurité alimentaire, qui affectent la santé et le bien-être des membres des Premières Nations vivant dans les réserves et les communautés du Nord à travers le Canada.

Ce dernier volume, qui marque la conclusion d’une enquête quinquennale historique menée par le CGIPN et ses partenaires régionaux dans tout le pays, explore les données nationales de la Phase 3 de l’ERS concernant l’accès aux soins de santé, la langue, la culture, la nutrition, la sécurité alimentaire, l’activité physique et le bien-être personnel et communautaire. Voici quelques-unes des principales conclusions du volume deux de la Phase 3 de l’ERS :

  • La plupart des jeunes et des adultes des Premières Nations ont un fort sentiment d’appartenance et de sécurité dans leur communauté. La majorité des adultes des Premières Nations (80,6 %) ont évalué leur sentiment d’appartenance communautaire comme étant assez fort ou très fort, tandis que 81,5 % des adultes ont déclaré se sentir raisonnablement ou très en sécurité dans leur communauté. Plus des trois quarts (76,6 %) des adolescents des Premières Nations ont déclaré avoir un sentiment d’appartenance assez fort ou très fort à leur communauté, et 83,2 % des adolescents se sentaient très ou raisonnablement en sécurité dans leur communauté.
  • Les enfants des Premières Nations ont un lien étroit avec la culture. Plus du quart (26,2 %) des enfants des Premières Nations déclarent qu’ils participent toujours ou presque toujours aux activités culturelles de leur communauté, et près de la moitié (45,2 %) déclarent qu’ils y participent parfois.
  • Les taux d’intimidation chez les adolescents des Premières Nations sont beaucoup plus élevés. Plus d’un jeune des Premières Nations sur 4 (27,9 %) a été victime d’intimidation selon la Phase 3 de l’ERS, comparativement à 1 sur 10 (11,7 %) lors de la Phase 2 de l’ERS (2008-2010).
  • L’accès aux soins de santé primaires demeure un problème dans les communautés des Premières Nations. Plus d’un adulte des Premières Nations sur cinq (21,3 %) a déclaré ne pas avoir de principal fournisseur de soins de santé, comparativement à 15,8 % dans la population générale.
  • Les femmes des Premières Nations (adolescentes et adultes) ont des taux significativement plus élevés de pensées suicidaires et de tentatives de suicide que les hommes des Premières Nations (adolescents et adultes). Les femmes adultes ont déclaré des pourcentages plus élevés de pensées suicidaires au cours de leur vie (18,7 %) que les hommes adultes (13,7 %); près de deux fois plus de femmes adultes (14,3 %) que d’hommes adultes (8,2 %) ont déclaré des tentatives de suicide au cours de leur vie. Les jeunes femmes (12-17 ans) ont déclaré des pourcentages significativement plus élevés de pensées suicidaires au cours de leur vie (23,1 %) que les jeunes hommes (9,3 %), et trois fois plus de jeunes femmes ont déclaré des tentatives de suicide au cours de leur vie (15,6 %), comparativement aux jeunes hommes (5,2 %).
  • L’insécurité alimentaire continue d’être un problème de santé alarmant et urgent dans les communautés des Premières Nations. Alors que la moitié (49,2 %) des ménages des Premières Nations ont été classés comme étant en état de sécurité alimentaire, plus du tiers (37,7 %) des ménages étaient modérément en insécurité alimentaire et plus d’un sur dix (13,1 %) étaient gravement en insécurité alimentaire. (Cela ne représente qu’une légère diminution par rapport à la Phase 2 de l’ERS, qui a montré que 45,7 % des ménages étaient en état de sécurité alimentaire, 38,3 % étaient modérément en insécurité alimentaire et 14,1 % étaient gravement en insécurité alimentaire.)
  • Les résultats du deuxième volume de ce rapport essentiel dirigé par les Premières Nations révèlent certaines des forces, des défis et de la résilience de nos communautés des Premières Nations à travers le pays, tout en remettant en question un grand nombre d’hypothèses et d’idées fausses communes », dit Jonathan Dewar, directeur général du CGIPN.
  • J’espère que l’information contenue dans le rapport de la Phase 3 de l’ERS servira à éclairer la prise de décisions à tous les paliers de gouvernement et contribuera à enrichir les connaissances sur la nature toujours changeante de la vie dans les communautés des Premières Nations pour les chercheurs, les décideurs, les politiciens, les médias et le grand public. »

L’ERS était la première, et est encore la seule, enquête nationale sur la santé créée, réalisée et menée par les Premières Nations pour les Premières Nations.

Lancée en 1997, l’ERS est enracinée dans les conceptions traditionnelles et occidentales de la santé et du bien-être, l’enquête recueille de l’information dans les réserves des Premières Nations et les collectivités du Nord du Canada.

La Phase 3 de l’ERS, la dernière phase de l’enquête, a débuté en avril 2015 et s’est terminée 18 mois plus tard avec 23 764 questionnaires remplis dans 253 communautés des Premières Nations, soit 78 % de son nombre cible; un taux de réponse très élevé pour une enquête de cette taille et de cette complexité.

Les résultats du deuxième volume de la phase 3 de l’ERS sont présentés dans le Rapport national de la Phase 3 de l’Enquête régionale sur la santé des Premières Nations : Volume deux, qui a été publié aujourd’hui lors de l’Assemblée générale annuelle de l’Assemblée des Premières Nations à Vancouver, en Colombie-Britannique.

Des exemplaires du rapport de 160 pages peuvent être téléchargés fnigc.ca/rhs3report, ou en visitant le kiosque du CGIPN (# 261) au Cercle du commerce au Vancouver Convention Centre East, 999 Canada Place, dans le cadre de l’AGA de l’APN.

Le CGIPN est une organisation sans but lucratif spécialement mandatée par les Chefs en assemblée de l’Assemblée des Premières Nations (Résolution no 48, 2009). Dirigé par les Premièrex Nations, le CGIPN prévoit que chaque Première Nation bénéficiera de la souveraineté des données conformément à sa vision du monde distincte.

– 30 –

Pour de plus amples renseignements, visitez le FNIGC.ca

Personne-ressource pour les médias : Brad Mackay. Cellulaire : 613 314-2575, bmackay@fnigc.ca

Send To Friend Email Print Story

Comments are closed.

NationTalk Partners & Sponsors Learn More